Les Cerisiers

Tant que je pourrai traîner mes galoches

Je fredonnerai cette chanson-là

Que j’aimais déjà quand j’étais Gavroche

Que je traversais le temps des lilas

Que d’autres que moi chantent pour des prunes

Moi je resterai fidèle à l’esprit

Qu’on a vu paraître avec la Commune

Et qui souffle encore au cœur de Paris

 

Ah qu’il vienne au moins le temps des cerises

Avant de claquer sur mon tambourin

avant j’aie dû boucler mes valises

Et qu’on m’ait poussé dans le dernier train...

                                                   Guy Thomas    [PNG] point-exclam


Extrait de la chanson "Les Cerisiers"
(Musique : Jean Ferrat)
interprétée par Jean Ferrat et Isabelle Aubret

Copyright Tous droits réservés Guy Thomas - Réalisation Agence QuatreVingtTreize + NikO

Gestion