Le cul d'Emilie

Ma cousine Emilie possédait une échoppe

où l’on me recevait comm’ tout l’ mond’ par devant

c’était chacun son tour pour pas qu’on s’ télescope

mais mon tour revenait tout d’ même assez souvent.

 

Je m’y rendais parfois pour des journées entières

mais quand j’étais pressé tout juste un p’tit moment

et quand c’était la nuit je passais par derrière.

Rien ne peut remplacer les petits commerçants !...

                                 Guy Thomas    [PNG] point-exclam



Extrait du poème "Le cul d'Emilie"

Copyright Tous droits réservés Guy Thomas - Réalisation Agence QuatreVingtTreize + NikO

Gestion