A trois heures du mat'

Avant que le froid ne me ronge

et que je sois comme une éponge

que l’on condamne à boir’ de l’eau

sort humiliant pour un poivrot

Avant de n’être que poussière

avant mon retour à la terre

Avant que la mort m’ait choisi

pour être un amoureux transi

 

Sur le coup de trois heur’ du mat’

cette nuit comme un automate

je me suis dressé dans mon lit

puis décidé droit comme un i

j’ai senti qu’avant l’échéance

il me fallait de toute urgence

aller m’asseoir à mon bureau

afin d ’vous écrire à nouveau :

 

Je vous aime...

                                 Guy Thomas    [PNG] point-exclam




Extrait du poème "A trois heures du mat'"

Copyright Tous droits réservés Guy Thomas - Réalisation Agence QuatreVingtTreize + NikO

Gestion